Du 20 au 24 mars 2019 se tenait la sixième édition de 7ème Lune, Festival International du film de Rennes. Une nouvelle édition qui se voulait plus ambitieuse que les précédentes notamment grâce à l’entrée dans la compétition des longs-métrages. Si un tel changement pouvait sembler ambitieux pour un si jeune festival, le pari s’est avéré payant et des réalisateurs du monde entier étaient présents pour défendre leur film.  Pourtant, si les longs-métrages étaient à l’honneur, les courts-métrages avaient toujours leur place de choix dans la programmation du festival puisque cette année encore les documentaires, les films expérimentaux ou encore les films d’animation étaient représentés.

Au milieu de cette programmation faite de découverte, un programme cher au festival permettant aux anciens lauréats de revenir présentés leur dernier film, Ils sont passés par 7ème Lune. En effet, l’autre volonté du festival est de créer une relation de fidélité avec les réalisateurs déjà venus et dont le travail a été remarqué. Dans une autre mesure, c’est aussi cette démarche de fidélité qui se montre à voir, mais cette fois avec le public, pour la compétition Première Lune faite spécialement pour les scolaires.

En bref, une sixième édition ambitieuse dans ses choix de programmation mais aussi dans le choix de ses jurés et de ses invités. Ainsi Arnaud Desplechin et Cédric Klapisch ont respectivement ouvert et clôturé le festival de leur carte blanche proposant au public rennais un panorama de leurs goûts en matière de courts-métrages. S’ils se sont joyeusement prêtés à l’exercice, Cédric Klapisch avait également un autre rôle lors de cette édition puisqu’il était également le président du jury court-métrage au côté de l’actrice Noée Abita, du journaliste Jean-Vic Chapuis et de la réalisatrice Mailys Andouze dont le film, Le Sang des voyous avait été salué à l’unanimité par le jurys de l’édition précédente. Pour les longs-métrages, le président de cette année était le réalisateur Damien Manivel qui avait à ses côtés la journaliste Florence Maillard ainsi que le directeur de la photographie Julien Guillery. La compétition documentaire avait quant à elle, Anne Le Hénaff, la directrice du festival Travelling et de Clair Obscur, le réalisateur Olivier Strauss réalisateur et lauréat de la 4ème édition ainsi que Clément Graminiès fondateur de Critikat et lecteur au CNC. Le jury expérimental était quant à lui composé de la scénariste Anais Deban et des deux réalisateurs Benjamin Kühn et Mathias Minne eux aussi passés par 7ème Lune. La compétition animation pouvait compter sur Hélène Pravong, la fondatrice de Court-Métrange ainsi que Valérie Malavieille directrice de Vivement Lundi. Enfin, lors de cette édition, le festival a voulu mettre en avant la musique de films et pour se faire a remis une Lune Musicale décernée par Ronan Maillard.

PALMARÈS DES COMPÉTITIONS OFFICIELLES COURTS MÉTRAGES

COMPETITION INTERNATIONALE :

  • Lune d’or : « MACBETH » de Zacharie Rüegg
  • Lune d’argent : « NIGHT OF LOVE » de Omri Loukas
  • Mention spéciale : « WHOSE CHEEK IS THIS ? » de Charles Dhondt
  • Prix du public : « NIGHT OF LOVE » de Omri Loukas

COMPETITION NATIONALE :

  • Lune d’or : « MONO NO AWARE » de Raphael Duracell
  • Lune d’argent : « FOYERS » de Paul Heintz
  • Prix du public : « FOYERS » de Paul Heintz
  • Lune musicale : « WHOSE CHEEK IS THIS ? De Charles Dhondt

PALMARÈS DE LA COMPÉTITION OFFICIELLE LONG MÉTRAGE

COMPÉTITION LONG MÉTRAGE :

  • Lunes d’or : « THE WIND BLOWETH WHERE IT LISTETH » de Kim Ekberg et Still Recording – un film de Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub
  • Lune d’argent : « EN FUMÉE » de Quentin Papapietro
  • Prix du public : « LES AMOUREUX » de Pablo Dury

PALMARÈS DES COMPÉTITIONS PARALLÈLES COURTS MÉTRAGES

COMPÉTITIONS PARALLÈLES :

  • Lune Expérimentale : « FACE À FACE DANS LA NUIT » de Loïc Hobi
  • Lune Animation : « FACING IT » de Sam Gainsborough
  • Mention Spéciale à « WHAT’S BEHIND THAT DOOR ? » de Nathan Harbonn Viaud
  • Lune Documentaire : « THE KING » de Aleksander Krzystyniak