On vous l’annonçait il y a quelques jours, Vincent Macaigne sera cette année dans notre jury court-métrage, mais il était évident qu’il ne serait pas seul dans cette tâche. Et qui de mieux pour l’aider dans ses délibérations qu’une actrice, un critique et un réalisateur ?

C’est dans le film Mektoub my Love d’Abdellatif Kechiche que le public a découvert pour la première fois Ophélie Bau qui, en plus d’être comédienne, a également co-écrit et réalisé avec Marion Filloque, le film « Grace » dans le cadre du Nikon Film Festival.

Vincent Malausa sera également présent à leurs côtés, et si vous connaissez son nom, c’est que Vincent Malausa est un journaliste et critique historique des Cahiers du Cinéma.

Pour finir, c’est Raphaël Duracell qui nous fait l’honneur de revenir au festival, mais cette fois en qualité de jury. Chaque année, nous sommes heureux de faire revenir d’anciens lauréats du festival. « Mono no aware« , le court-métrage que Raphaël Duracell nous avait présenté, a reçu l’année dernière la lune d’or de notre compétition nationale.